Nos vacances d'été 2014

1ère étape: Passy - Villard-Reymond, par le col du Glandon.

Villard-Reymond est un tout petit village situé à 1600 m, juste au-dessus de Bourg d'Oisans, face au 21 lacets de l'Alpe d'Huez. J'y étais déjà passé à la fin des années 90, avec mes 2 vélos (route et VTT), lors d'un périple autour des Ecrins pendant lequel j'avais enchaîné la double ascension Huez + Villard-Reymond, puis une descente en VTT sur Bourg d'Oisans et remontée par Villard-Notre-Dame, puis le Galibier depuis Briançon, et l'étape "populaire" du Tour VTT entre Guillestre et Embrun.

J'avais fait étape au gîte de l'Eau Blanche. J'en garde le souvenir d'un super petit déjeuner en terrasse et de ma première assiette de ravioles !

La météo de ce triste été 2014 ne nous a pas permis de manger en extérieur, mais la cuisine est restée comme on l'aime: familiale, "façon grand-mère" avec les produits du jardin, et toujours copieuse. C'est le 1er bon plan de ces vacances.

2ème étape: Villard-Reymond - Salon, par les cols d'Ornon, du Festre et d'Espréaux.

Pas grand chose à signaler sur cette étape "de transition" effectuée en bonne partie sur des petites routes. Attention à l'un des deux patous du col d'Espréaux qui coure systématiquement après les voitures et les cyclistes qui passent sur la route. En revanche, en arrivant à pied, j'ai pu m'approcher un peu des moutons. Comme un imbécile, je n'avais pris que le grand angle, le zoom était resté dans la voiture, garée 200 m plus loin. Le 2nd patou à l'air plus calin: lorsque le berger arrive, il se roule sur le dos et réclame des caresses, les 4 pattes en l'air.

Jour de vent et kite-surf à Berre L'Etang.

Balade familiale à Beauduc.

3ème étape: Direction Sète et notre halte traditionnelle à la paillote Praïa sur la plage des 3 digues.

Cette année de coupe du monde de foot au Brésil, nous découvrons un nouveau plat sur la carte de la Praïa: la moquequa aux crevettes, avec une sauce tomate-poivrons-coco. Nous avons testé tous les deux et approuvé: c'est très bon !

A midi: tapas et frites font très bien l'affaire.

C'est un bon plan confirmé !

Pour ce qui concerne la température de l'eau par contre, c'est une autre histoire: même les sauveteurs n'osaient pas l'afficher ! Une véritable honte pour la méditerranée: 18° ! Avec Véronique, on est des montagnards: on s'est baignés quand même, mais pas trop longtemps: au bout de 3 minutes, le froid engourdi les doigts ! 

4ème étape: Cap au sud-ouest.

A partir d'ici, c'est l'aventure, nous entrons dans des départements où nous n'avons encore jamais mis les pieds: l'Aude et les Pyrénées Orientales.

Sur la route de Marseillan, juste après le départ, je repère un panneau publicitaire pour la réserve africaine de Sigean: "En 2014, pour nos 40 ans, c'est gratuit pour vous le jour de votre anniversaire". Nous sommes le 21, ce serait gratuit pour Véronique. Sur l'autoroute , la sortie de Sigean est bien indiquée, c'est parti, on y va. Je m'attends à ce que les chiens ne soient pas admis, mais à notre grande surprise, ils sont acceptés. Nous voilà donc en plein safari au milieu des zèbres, gnous, girafes, autruches, phacochères, rhinocéros blancs ... Nous faisons 2 fois le tour du parc des lions, très impressionnants: ils sont couchés sur le bord de la route et baillent de tous leurs crocs. L'un d'eux a traversé la route juste devant notre capot, faisant aboyer Endy dans le fourgon !!

La deuxième partie se visite à pied: chimpanzés, crocodiles, porc-épics ... Nous sommes passés devant les lycaons et surtout les guépards en toute fin de journée et les photos des guépards sont un peu flous. Je les ai gardées car je trouve que ça ajoute un peu d'ambiance savane !!

Nous sortons de la réserve à plus de 20h ! Nous n'avons donc plus le temps d'aller bien loin. Nous dînons sur la Marina de Port Leucate (une excellente galette "Collioure" pleine d'anchois pour moi) et dégustons des glaces artisanales "au lait de ferme" (Glace & Gazon, glacier flottant, quai Tabarly) en profitant d'une ambiance à la fois familiale et "populaire" au meilleur sens du terme, simple et bon enfant, où les gens vous adressent très facilement la parole dans la queue (il faut dire que la Truffe est toujours très admirée).

5ème étape: Collioure.

Nous avons passé deux soirées à Collioure, parce que le 1er soir fut très arrosé: un gros orage nous a empêché de profiter de Collioure by night. En revanche, la pluie diluvienne nous a incité a trouver refuge dans la crêperie bretonne Annaïck: un autre très bon plan ! En effet, le décor est original: la moitié de la salle est occupée par un authentique bus des années ... 40 ? dans lequel s'activent le crêpier et les serveurs. De plus, ce qui ne gâche rien, les galettes, et les crêpes sont absolument délicieuses (les salades aussi).

Le lendemain, après un petit tour le long de la côte jusqu'à la frontière espagnole, nous sommes retournés dîner à Collioure. Le choix fut difficile dans ce village éminemment touristique. Le Trémail semblait disposer de l'agrément du Guide du Routard, à priori un gage de sérieux et de qualité. Véronique s'est régalée d'une pareillade de poissons et je salive encore en me remémorant mon assiette de gambas flambées au whisky ! Nous avons ensuite passé la soirée en amoureux (nous avions ramené la Truffe au fourgon où elle roupillait sagement) sur le port devant un petit concert de chansons argentines et espagnoles, agrémentées de quelques pas de flamenco, avec "mantone" !

 

6ème étape: journées plage à St Cyprien.

Journées plage ... détente, farniente ... OK d'accord, MAIS avec José et Laurence (nos voisins de Passy, en vacances dans le coin car ici, c'est le pays de José !!): donc journées natation pour Véronique, et figues et pêches pour moi (cueillies sur l'arbre - encore MERCI José, elles étaient délicieuses).

Dernières journées avant une remontée express à Chenereilles: balade matinale au Cap Leucate sous un chaud soleil, restau, glaces ... la routine quoi !


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.