La Petite Camargue de St Chamas

Pour ces vacances de fin d'années 2016, nous avons fuit le froid et la pollution de la vallée de l'Arve (presque un mois sans discontinuer avec des valeurs supérieures au seuil réglementaire pour les PM10, du 30/11 jusqu'au 27/12) pour aller nous ressourcer dans la douceur provençale.

 

L'occasion d'aller visiter la "Petite Camargue", en bordure de l'Étang de Berre, tout près du village de St Chamas. Même en hiver la faune y est riche: beaucoup d'oiseaux vivent et se nourrissent dans les roselières, dans les marécages et la sansouire. Ainsi, dès le premier jour, peu après l'aube, alors que je débutais à peine la phase d'exploration du secteur, j'ai pu photographier un martin pêcheur. De loin certes, et grâce à un gros coup de chance, mais l'avifaune est vraiment d'une grande richesse sur cette petite réserve naturelle. Ainsi, en deux jours, j'ai pu photographier:

- le martin pêcheur, sur un coup de chance le premier jour. Je l'ai raté le lendemain, mais j'ai aperçu deux individus posés sur une même branche.

- le grèbe à cou noir, avec une scène rigolote: c'est un oiseau qui plonge sous l'eau pour pêcher sa nourriture. Je photographiais un individu qui flânait le long de la digue lorsqu'un deuxième oiseau a brusquement fait surface sous lui, occasionnant un peu de remue-ménage ! A noter que le plumage hivernal du grèbe à cou noir n'est pas très photogénique puisqu'il est globalement gris. Le plumage nuptial est beaucoup plus joli et coloré. En hiver, ce qui peut attirer le regard, c'est son œil rouge orangé, et les gouttes d'eau qui glissent sur ses plumes.

- Quelques flamants dans la lumière de l'aube.

- Un chevalier guignette (je pense que ce doit être lui, même si je suis très loin d'être spécialiste des oiseaux de camargue).

- Un cygne.

- Une grande aigrette.

- Un héron cendré, en train d'avaler un poisson. Il faudra revenir au printemps pour le héron pourpré.

- Une aigrette garzette.

 

- Mon regret: ne pas avoir réussi à photographier l'aigle qui planait en rase-mottes juste au dessus de la roselière. C'était peut-être un aigle de Bonelli, ou l'aigle botté ? Rendez-vous au printemps !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.