Retour à la montagne, et découverte dans les roseaux

Suite à mon passage sur le billard, la cicatrisation du bazar interne ne sera totalement effective que début août. Malgré tout je me sens de mieux en mieux et j'ai des fourmis dans les jambes. A la fin du mois de juin, je me suis donc lancé dans une "petite sortie montagne" au départ du col de la Colombière. Le parking étant à 1600 m, je n'aurai que 200 m de D+ et 2 km à parcourir. Par contre, le poids du sac n'a pas diminué. L'objectif du jour: revoir mes copains gypas.

 

Il m'aura tout de même fallu une heure pour parcourir ce bout de chemin. Horaire absolument minable mais je suis heureux, déjà d'être en montagne, et puis d'avoir réussi à grimper des petites côtes, à petits pas mais sans douleur. C'est encourageant pour la suite.

 

Du point de vue photographique: un gypaète posé sur un rocher sur une ligne de crête, à 500 m de distance environ. Puis un jeune chamois d'un an (les cornes plus petites que les oreilles). Et puis un passage de gypaète en vol que j'ai failli rater car j'étais parti visiter le secteur, alors que si j'étais resté à ma place j'aurais sans doute pu réussir de beaux clichés. J'ai aussi aperçu une hermine.

Le week-end suivant, la météo est médiocre: nuages et averses. Je retourne sur mon circuit "habituel": plaine des Granges, lac des Ilettes.

Dans ma besace: une buse posée dans le pré, qui me regarde fixement, et, dans les roseaux du lac des Ilettes ... un blongios nain ! Késako ??

Et bien le blongios nain fait partie de la famille des hérons. C'est un héron, au format timbre poste, le plus petit de la famille (des hérons d'Europe): taille maxi: 38 cm pour un poids de 170 g.

Ce qui est pratique aux ilettes, c'est que lorsqu'il pleut, on peut s'abriter dans le poste d'observation.

J'ai photographié ce blongios nain à une distance assez importante: 115 m pour la première image, et 75 m pour les trois suivantes. Bien sûr à 75 m, avec un rideau de gouttes de pluie entre le téléobjectif et mon sujet, la netteté n'est pas optimale, surtout que la faible luminosité m'a contraint à utiliser une vitesse de déclenchement insuffisante (1/500 sec) au moment de l'envol. Bref, je ferai mieux la prochaine fois.

Petite série sur le blongios nain

La buse du jour est en queue de peloton: ce sont les 3 dernières images

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.