Une belle journée

Il y a un mois et quelques jours, je passais sur le billard (opération d'une hernie par coelioscopie, pose d'un "patch" ou prothèse pariétale de 10x15 cm), c'était le 14 novembre.
Hier: neige en plaine, pas de vent. 16h20, après avoir lu le bulletin de risque d'avalanche, c'est décidé, je prends ma journée, pour aller skier.
Ce sera ma toute première "sortie montagne" depuis l'opération. Ce sera aussi ma sortie "habituelle" des lendemains de chute de neige: la Tête d'Armancette. Elle dépasse à peine de la forêt et culmine à 2070 m. Je reste donc sous la limite dangereuse des 2200 m au-delà de laquelle le manteau neigeux est très important, a été venté et n'a pas été trempé par la pluie. La pente ne dépasse jamais les 35°.

J'ai bien géré mon effort, je suis monté à un rythme très régulier, et grâce à une trace de la veille, recouverte de seulement 15 à 20 cm de neige fraîche très légère, j'ai fini par arriver au sommet. J'ai même remis les peaux après 200 m de descente afin de bien profiter de la meilleure partie. Dans la partie la plus pentue, vers 1800 m, sur quelques appuis bien francs, j'ai eu de la neige jusqu'à mi-cuisse. Un vrai régal.

C'est en arrivant au parking que j'ai commencé à avoir vraiment bien bien mal aux cuisses. J'ai rarement eu autant mal aux cuisses. Et j'ai rarement été aussi content à la fin d'une sortie en ski de rando.

Par contre concernant les photos ... beaucoup de matériel à ressortir hier, les semelles des skis à faire briller ... du coup je n'ai pas rechargé la batterie de mon petit compact qui a déclaré forfait après 4 photos (-7° au parking). J'ai juste fait trois photos souvenir au sommet avec le téléphone portable.
Très peu d'images donc, mais des conditions de neige très semblables à celles du 13 février 2013, avec le compère Seb, le brouillard (et les cuisses) en moins.

L'avantage de cette descente à la mi-décembre, c'est que jusqu'à midi le soleil reste caché derrière la ligne de crête Bérangère - Tré la Tête - Chaborgne. Alors qu'en février, dès 11h, ça commence à chauffer fort.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.