Content !!

Enfin une belle matinée !

Ça faisait longtemps que la chance ne m'avait plus souri. Alors certes, ce n'était pas en montagne, c'était à 5 minutes de chez moi. Certes je n'ai pas un arrière plan composé de beaux rochers moussus, avec le joli rayon de soleil pile au bon endroit. Mais tout de même, je suis content du résultat de mes 3 heures d'affût de ce matin au bord de l'Arve.

Ça c'est passé comme ça: un cincle est venu se percher sur un petit morceau de tronc d'arbre un peu moussu (tout de même !!), à 15 ou 20 m, il était 9h39. Il y est resté quelques minutes et puis il a sauté au sol. Slalomant entre les galets et les rochers, il s'est approché petit à petit. Il s'est perché à nouveau sur un rocher, à 7 ou 8 mètres, peut-être 6 mètres ?

C'est là qu'il a commencé à ouvrir son bec, en grand. Mais aucun son ne sortait. Et puis, il a régurgité quelque chose. Je ne sais pas ce que c'était mais visiblement, ça ne passait pas !!

ATTENTION , âmes sensibles s'abstenir. Pour les autres, cliquez sur les images pour démarrer le diaporama.

Puis il a repris sa pêche, et il a continué de s'approcher. Tout doucement, en se faufilant entre les cailloux.

Voici tout d'abord une série de photos assez classiques, prises à distance "moyenne", c'est à dire entre 6 et 4 mètres environ.

Ensuite j'ai mitraillé ! En rafale. Résultat: quelques plongeons, des éclaboussures, et une belle image avec de jolis reflets dorés, et ... un ver dans le bec (focale: 240 mm) !!

Son action de pêche était très impressionnante: il ne se contentait pas de fouiller sous les cailloux. Il prenait les cailloux plats dans son bec et les envoyait valser à droite et à gauche !! Vraiment incroyable.

Séquence action:

Et il ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Il a continué à tracer sa route, comme si je n'étais pas là. Il s'est approché à moins de 3 mètres de la tente affût. Si bien que j'ai joué du zoom pour éviter de cadrer trop serré. J'ai malgré tout tenté quelques très gros plans bien rapprochés, et le résultat me plait bien.

Focales: 250, 300 et 400 mm. Capteur plein format (donc aucun facteur de multiplication). Léger recadrage pour éliminer les rochers souvent trop présents dans l'image.

Ensuite, il a contourné la tente affût et il a continué sa pêche dans mon dos. Dernières images à 10h12. Total: 33 minutes avec le même cincle, et plus de 500 photos à trier !!

Cependant, un autre cincle (ou peut-être était-ce le même ?) était déjà venu faire un premier passage très court, quelques minutes avant, à 9h17.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Gilles (mercredi, 28 février 2018 15:48)

    Superbes images de la nature
    Bonne continuation
    Bises

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.