L'eau est un élément "compliqué" à photographier. Si on se contente des modes "tout auto" ou "paysage", la plupart du temps ça ne donne rien de probant.

Il faut employer le mode priorité à la vitesse et règler le temps de pose:

   - soit sur une vitesse très rapide (et shooter en rafale) pour figer par exemple une goutte d'eau qui, au moment de la fonte des neiges, tombe d'un "pont de neige" dans le ruisseau qui coule en dessous. Après une grosse pluie, on peut trouver des gouttes immobiles au bout des branches des sapins, retenues entre deux brindilles, et qui peuvent donc se laisser phographier en mode paysage.

   - soit sur une vitesse très lente (avec trépied et filtre ND) pour au contraire figer le mouvement de l'eau et donner un effet de filé sur une rivière ou une chute d'eau, ou un effet de brume sur la mer ou un lac agité de vaguelettes.

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.