Sabot de Vénus

Cypripedium Calceolus

 

Les Sabots de Vénus de Thomas Capelli.

 

Description et photos sur le site de Flore Alpes.

 

Fiche descriptive de l'INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel) auquel j'ai emprunté quelques extraits:

"Le Sabot de Vénus est une plante vivace dont la partie souterraine (rhizome) subsiste sous terre en hiver, où elle est protégée du froid.

 

Après la fécondation, l’œuf se divise pour donner naissance à un proembryon (dont le développement s’arrête précocement) protégé par un tégument fin cutinisé. La graine est ainsi vide de tout tissu de réserve. Pour qu’elle puisse germer, il est indispensable qu’elle soit envahie par un champignon symbiotique ; il stimule alors le proembryon en lui fournissant des nutriments. La vie souterraine de la jeune plante dure trois années entières jusqu’à ce que la tigelle sorte de terre. Ce n’est qu’après, que la première feuille commence à se former. Il faudra ensuite attendre un temps important pour observer les premières fleurs - il s’écoule 6 à 15 ans entre la germination et la floraison.

 

Il s’agit d’une espèce semi-héliophile ou de demi-ombre, neutrocalcicole. Elle se rencontre fréquemment sur des roches calcaires, marno-calcaires, marneuses, calcaschisteuses, à l’origine de sols basiques à neutres.

Dans les Grands Causses, le Sabot de Vénus se développe en position d’ubac, dans des canolles dolomitiques d’origine nivale."

 

Sur ce site de randonnées en Savoie, on explique très bien ce qu'est une plante très liée à son environnement. 

16 Juin 2018:

date limite pour les sabots de Vénus: la plupart étaient déjà fanés. Mais il en restait encore suffisamment pour réaliser quelques clichés.

Situation très contrastée: les sabots de Vénus poussent dans des milieux "semi-ouverts", ce qui signifie pour le photographe, 9 fois sur dix: ombre et soleil. J'ai donc essayé de composer au mieux mes images, avec le rayon de soleil sur la fleur et l'arrière plan dans l'ombre. Situation que j'ai accentuée en sous-exposant, à la prise de vue bien sûr: entre -1 et -1.6 IL. Donc non, je n'ai pas tendu un drap noir derrière les fleurs (même si c'est l'impression que ça peut donner).

 

Il y a deux ans j'avais réalisé des photos vraiment "classiques" ou "naturelles", disons "réalistes". Normal, je découvrais le site, c'était mes premières photos de Sabots de Vénus. Cette fois j'ai tenté de chercher et de donner à mes images une petite touche d'originalité, un effet un peu spécial. Avec cette sous exposition donc, mais aussi par exemple en photographiant un bouquet de fleurs à travers un trou dans le feuillage d'un arbuste (2ème photo) ce qui donne un effet de "cadre" ou bien "vu à travers un trou de serrure" qui, je l'avoue, peut être plus intéressant pour un animal craintif ou farouche (comme le tétras lyre) que pour une fleur !

La focale aussi est différente: cette fois j'ai utilisé le 200-400 mm f/4.

Début juin 2016, les animateurs du Centre de la Nature Montagnarde de Sallanches ont proposé une sortie "découverte du sabot de Vénus". Malheureusement, le printemps frais et pluvieux de cette année 2016 a retardé la floraison.

J'y suis donc retourné ce samedi 11, avec Véronique. Tous les plants n'étaient pas encore ouverts, beaucoup étaient encore en boutons mais il y avait très largement de quoi garantir le plaisir des yeux. Altitude de cette station: 1300 m, en versant Ouest / Nord-Ouest.

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.