Le chamois

Rupicapra rupicapra

DESCRIPTIONS:

 

- La fiche de l'INPN (Inventaire National du Patrimoine Naturel)

- Sur le site de l'ONCFS

Janvier 2016: Je traverse au pied d'une pente assez raide, lorsqu'un chamois à l'oreille cassée (la gauche) déboule dans ma direction, depuis le haut.

Novembre 2015: normalement c'est l'époque du rut pour le chamois. Mais cette année, la neige n'est pas encore là, les températures sont douces et les chamois sont relativement tranquilles.

16 octobre 2015: jeune chamois en lainage d'hiver tout neuf !

16 août 2015: deux chamois surpris dans la brume et sous la pluie.

11 juillet 2015: un chamois tolère ma présence à moins de 100 m pendant 1h15, de 6h à 7h15.

Le 23 mai 2015, photographié depuis le chemin !!

Le 26 février 2015, dans le versant S-E de Pormenaz.

Le 09 février 2015, au-dessus de la gorge des Argentières, en rive gauche du Souay.

Le 12 janvier 2015, sous les falaises et cascades de glace, en rive gauche du Souay.

Le 21 décembre 2014, dans le couloir de Crosse.

12 octobre 2014, 7h30, le soleil se lève, rosissant le ciel à l'ouest ... comme au cinéma, la silhouette du chamois se détache sur la crête.

4 août 2014, 7h12: déjà 30 minutes que je suis assis dans l'herbe trempée par la rosée, à observer un jeune éterlou quand sa mère arrive. Le soleil n'est pas encore vraiment levé mais la lumière est suffisante pour faire quelques photos correctes.

22 juin 2014, 5h45: le soleil n'est pas encore levé, après un affût raté aux tétras lyre, je me dégourdis un peu les pattes quand j'aperçois ce chamois sur un relief. Je m'allonge dans les myrtillers pour une série de photos au ras du sol. 640 iso et 600 mm pour les deux images, 1/25 et f/3.2 pour la première, 1/40 et f/2.8 pour la seconde.

22 février 2014: ambiance froide dans ce versant nord en plein hiver. Les chamois (un mâle à gauche, une femelle et son jeune à droite) cherchent un peu de nourriture dans les vernes qui marquent la limite supérieure de la forêt, à 1650 m d'altitude.

9 octobre 2013, jour de crachin. Grosse surprise de trouver ce chamois dans les myrtillers à 20 ou 30 m du sentier. 1/100 sec - f/2.8 - 250 ISO - 323 mm.

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.