Chaud et froid sur la montagne

Aujourd'hui, l'ambiance en montagne est particulière. Alors que je pédale dans la nuit, sur le chemin qui tutoie presque les 2000 m d'altitude, je remarque que les pentes d'herbe ont blanchi. Et ce n'est pas simplement du givre. C'est de la neige. Tout le week-end, il a fait froid, et les nuages ont enveloppé les montagnes. La couche n'est pas importante, juste un saupoudrage qui aura très vite fondu, mais dans le clair-obscur de l'aube, cette touche de blanc posée sur les couleurs chatoyantes de l'automne, donne une ambiance irréelle, onirique, on se croirait dans les forêts enchantées des légendes celtes.

Comme mercredi dernier, je n'emprunte pas la pente habituelle qui permet de descendre dans la forêt où j'ai mes affûts (que je trouve mal positionnés). Je vais aller un peu plus loin pour aller me poster un peu en hauteur, au-dessus de la forêt et juste à gauche de trois petites clairières. Sous mes pieds les cerfs brament comme des lions, tandis qu'au-dessus de moi, cachés sous les myrtilliers, les petits coqs de bruyère roucoulent et chuintent à qui mieux mieux.

Ce matin je suis chanceux: les cerfs sont très actifs, nombreux, ils circulent partout dans tous les sens. Seule petite déception: les plus gros, qui portent les plus belles ramures, resteront bien cachés. Il y en a un qui brame 50 ou 80 m en-dessous de moi, mais je n'apercevrai que son arrière-train qui dépasse derrière un arbre.

Beaucoup de photos donc aujourd'hui: quelques unes plutôt pas mal: même si elles sont prises de relativement loin, le décor donne un certain cachet. Et puis de nombreuses "scènes d'action", dans le désordre: rencontre de deux jeunes cerfs qui simulent un combat, un cerf qui poursuit une biche et son faon, un cerf qui passe 5 mètres devant mon filet de camouflage: serait-il passé là si j'avais été derrière cet affût ? Pas sûr du tout ! Sans doute les aurais-je tous fait fuir car ils ont tous vadrouillé dans un secteur que je dois entièrement traverser pour rejoindre mes affûts.

 

 

Brame 2016 chez Lionel Tassan (avec une petite vidéo).

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Maëva (dimanche, 16 octobre 2016 17:20)

    Magnifiques clichés Cyril ! Les jeunes cerfs sont déterminés ! La biche et son petit sont magnifiques.

Je ne suis pas un photographe professionnel. J'ai un métier que j'exerce à temps complet. Je suis simplement un "photographe randonneur" passionné de montagne et de nature, la photographie est un loisir que je pratique pendant mon temps libre, en pur amateur. Photographier des animaux sauvages exige de passer beaucoup de temps sur le terrain.

 

Néanmoins je me ferai un plaisir de répondre à vos questions et à vos demandes aussi rapidement que je le pourrai. N'hésitez pas à me contacter:

 

M. Cyril DESAGE

Chedde

223 avenue du Coteau

74190 Passy

 

lemonde.denhaut@laposte.net

Les photos et les textes présentés sur ce site ne sont pas libres de droit. Leur reproduction sans autorisation écrite de leur auteur est interdite, quel que soit le support. Merci de respecter la passion de l'auteur, le temps passé sur le terrain, les heures de marche, le temps passé devant l'écran et l'investissement dans le matériel.